La capacité des enseignants à dispenser une éducation à la citoyenneté mondiale (ECM) pourrait être renforcée

(Republié à partir de: Unesco. 13 avril 2017)

L'éducation à la citoyenneté mondiale est présente dans les programmes d'études de tous les pays, mais il est peu probable qu'elle soit incluse dans la formation initiale et continue des enseignants.

L'UNESCO a commandé une analyse des rapports de pays aux quatrième et cinquième consultations sur la mise en œuvre de la Recommandation concernant l'éducation pour la compréhension, la coopération et la paix internationales et l'éducation relative aux droits de l'homme et aux libertés fondamentales (1974) à la lumière de Cible 4.7 de l'objectif de développement durable sur l'éducation. L'analyse comprenait 57 rapports de 2012. Ces séries de conclusions clés sont présentées avant les données à venir de 2016.

Les données de 2012 montrent que 86 % des pays déclarants ont inclus l'ECM comme obligatoire dans le programme d'études, tandis que seulement 61 % ont déclaré avoir l'ECM obligatoire dans la formation des enseignants.

Cela suggère qu'il est nécessaire de renforcer la formation des enseignants de l'ECM pour dispenser le programme obligatoire.

L'UNESCO a reçu 82 rapports de pays avec des données de 2016 et les données seront disponibles d'ici la mi-2017.

Alors que le monde avance dans la mise en œuvre du Programme Éducation 2030, l'UNESCO s'engage à suivre les progrès accomplis vers la réalisation de la cible 4.7, en mettant l'accent sur Education pour le développement durable et Citoyenneté mondiale. Des rapports réguliers, des actualités, des analyses, des publications et des liens vers des ensembles de données produits par l'UNESCO et ses partenaires fournissent des preuves qui indiquent comment le monde progresse vers la réalisation de l'Objectif.

(Aller à l'article d'origine)

Soyez le premier à commenter

Rejoignez la discussion ...